Des capteurs d'émotions dans les casques de Réalité Virtuelle

Category: 
Des capteurs d'émotions dans les casques de Réalité Virtuelle
07 Septembre, 2016
Une nouvelle avancée technologique pour la réalité virtuelle remplace les caméras extérieures par des capteurs intégrés au casque pour mieux suivre les émotions de l'utilisateur.

Le système, mis au point par la start-up Emteq basée à Brighton, se compose de capteurs miniaturisés qui lisent des signaux électriques et le rythme cardiaque de l'utilisateur du casque VR.

Des algorithmes artificiels intelligents traduisent ces signaux immédiatement dans les émotions qui sont exprimées par l'avatar numérique qui représente l'utilisateur dans l'environnement de réalité virtuelle. Auparavant, des résultats similaires ne pouvaient être obtenus qu'avec des appareils externes complexes.

«Notre apprentissage automatique combiné à des technologies de détection du visage représente un grand bond en avant en matière de fonctionnalité et de forme pour les développeurs qui cherchent à introduire l'expression humaine et l'humeur dans un environnement numérique ", a déclaré Graeme Cox , PDG et co-fondateur de Emteq.

" Imaginez-vous jouer àun jeu de rôle immersif dans lequel vous avez besoin de vous engager émotionnellement avec un personnage pour progresser. Grâce à notre technologie, ceci est possible - cela permet littéralement à votre ordinateur de savoir quand vous avez passé une mauvaise journée ou quand vous êtes fatigué. "

Surnommée Faceteq, cette technologie, qui est construite directement dans un casque VR te qu'un Oculus Rift , lit un plus large éventail de paramètres que les systèmes à base de caméras. Cela inclut les mouvements oculaires ainsi que l'activité des muscles de la joue et du front.

En plus des développeurs de jeux, la technologie pourrait intéresser les commerçants qui souhaitent évaluer avec précision l'effet de leurs publicités vidéo et films sur le public.

La société développe actuellement une application qui permettrait à cette technologie d'être utilisée pour la réhabilitation des patients qui ont perdu le contrôle de leurs muscles du visage en raison de conditions telles qu'un accident vasculaire cérébral ou une paralysie faciale.

« Les personnes atteintes de paralysie faciale ou ayant fait un AVC peuvent ne pas avoir conscience ou contrôle de tous les mouvements anormaux du visage qu'ils peuvent avoir», a expliqué Charles Nduka , directeur scientifique de Emteq, qui est aussi un chirurgien plastique à l'hôpital Queen Victoria dans le West Sussex.

«Sans rétroaction appropriée, leur état peut s'aggraver et entraîner des mouvements anormaux de façon permanente. En portant une paire de lunettes qui fournit en temps réel des données musculaires, les patients seraient en mesure de pratiquer leurs exercices sans avoir à regarder dans le miroir régulièrement."

En coopération avec l'Université Trent de Nottingham, Emteq développe un dispositif à porter sur l'oeil, équipé de la même technologie que le casque de réalité virtuelle, et qui permettrait de créer des programmes de réadaptation personnalisés .

Le système, contrôlable via une application smartphone, fournira un calendrier des exercices quotidiens, donnera des commentaires en direct, des données sur le tonus musculaire, le nombre de répétitions, montrera les progrès hebdomadaires et un historique de la progression.

A voir aussi

VRrOOm Wechat