Contrôlez vos rêves grâce à la VR

Category: 
Contrôlez vos rêves grâce à la VR
18 Septembre, 2016
Les recherches menées par Jayne Gackenbach, psychologue à la MacEwan Universisty, tendent à démontrer que la réalité virtuelle augmente la faculté des utilisateurs à contrôler leur rêve. La RV pourrait donc être la clé pour expérimenter le rêve lucide et ses mystères…

En 1990, Jayne Gackenbach a offert une console Nintendo à son fils. En le voyant jouer des heures, elle commence à s’inquiéter. La mère craignait que ce temps passé dans des univers fictifs ne perturbent son esprit. Une crainte ressentie par la plupart des parents. En tant que psychologue à la MacEwan University, Jayne a toutefois décidé de vérifier cette théorie.
 
Game Transfer Phenomenon

Après des heures à fixer votre smartphone en jouant à Pokémon GO, vous vous sentirez probablement étrange. Vous serez tentés de capturer un chien errant que vous croiserez. Ce mélange temporaire entre virtuel et réalité porte un nom. On parle en Anglais d’un « Game Transfer Phenomenon » (phénomène de transfert de jeu). Cet effet est très courant parmi les joueurs.  
Toutefois, ce phénomène n’est pas limité aux périodes éveillées. Il survient également pendant les rêves, et pendant la période d’endormissement. Comme l’explique Angelica B. Ortiz de Gortari, de l’Université de Liège, les joueurs voient de nombreuses images, ou ont ressenti des mouvements au bout de leurs doigt en bougeant les joysticks. Cesinformations accumulées par le cerveau influencent le contenu des rêves. Cette théorie est confirmée par des recherches effectuées sur les joueurs de World of Warcraft ou Tetris.

En étudiant ce phénomène, Gackenbach s’est aperçue que les joueurs contrôlent davantage leurs rêves que les non-joueurs. Ils ont également plus conscients qu’ils sont en train de rêver. Les joueurs sont donc plus enclins à expérimenter ce qu’on nomme scientifiquement le rêve lucide. Passer du temps dans un monde fictif, contrôlable, pourrait donc permettre aux joueurs de voir le monde des rêves sous le même prisme.
Plus récemment, Gackenbach a commencé à s’intéresser à la réalité virtuelle. La psychologue est persuadée que les casques RV agissent sur le cerveau, au même titre que les jeux vidéo classiques, et même encore davantage. Physiquement, la réalité virtuelle offre une immersion plus importante que les jeux traditionnels.
 
La réalité virtuelle est la clé du rêve lucide

Au moins de juin, la spécialiste a présenté une étude dans le cadre d’une conférence. Les participants à cette étude ont joué pendant 15 minutes à un jeu de course sur ordinateur. Ils ont ensuite décrit leurs rêves de la nuit suivante. La moitié des participants ont joué au jeu sur l’Oculus Rift. Ils se sont rappelés leurs rêves avec plus de lucidité que les autres. La différence a disparu quand les deux groupes ont à nouveau décrit leurs rêves la semaine suivante.
La conclusion tirée par Gackenbach est simple et sans appel. Quand la réalité éveillée d’une personne est altérée, sa mémoire change. Plus une personne pense être dans une réalité, plus sa mémoire s’altère dans les autres réalités. Un sondage mené par Gackenbach parallèlement à son étude démontre qu’un usage prolongé du Rift augmente les chances de vivre un rêve lucide.
 
Des expériences surréalistes comparables aux rêves

De nombreux environnement virtuels proposent une expérience surréaliste. Les usages peuvent nager dans les fonds marins, voler dans les cieux, et bien d’autres activités impossibles à pratiquer dans la vie. Les rêves présentent les mêmes caractéristiques. C’est pourquoi les chercheurs estiment que la RV peut conduire les usagers à approcher une situation irréaliste avec davantage de conscience.
Selon Martin Dresler, psychologue à la Radboud University de Hollande, estime qu’une technique pour faire un rêve lucide consiste à penser davantage au rêve. Il est donc plausible que l’immersion dans des environnements similaires à ceux des rêves, comme la réalité virtuelle, augmente la fréquence des rêves lucides.
 
Le cerveau humain, générateur de réalité virtuelle
De nombreux psychologues sont depuis peu convaincus que le cerveau en train de rêver fonctionne comme un générateur de réalité virtuelle. Il teste différentes représentations du monde pour que le rêveur soit mieux préparé à supporter de nouvelles situations lorsqu’il est réveillé.
Pour Patrick McNamara, neuropsychologue à l’université de Boston, un appareil de réalité virtuelle est une machine de simulation, au même titre que le cerveau. Ces appareils permettent de mettre le cerveau dans un état similaire à celui du REM (mouvement oculaire rapide) observé pendant les rêves.
 
Une révolution comparable à celle du moteur

Dès les années 90, le critique d’art Jonathan Crary avait prédit que le développement des graphismes informatiques entraînerait la création d’espaces visuels radicalement différents de la photographie et des films. Des espaces au sein desquels les spectateurs ne verraient plus seulement un reflet du monde réel.
Ainsi, la réalité virtuelle s’apparente à l’arrivée du moteur pour les trains et les avions. Cette technologie a altéré profondément la façon dont les humains perçoivent le temps et l’espace.
 
La réalité augmentée, encore plus perturbante pour l’esprit humain ?

Actuellement, les casques de réalité virtuelle sont encore trop chers pour être adoptés massivement. Cependant, le récent succès de Pokémon GO laisse percevoir à quel point cette technologie pourrait changer la société. La réalité augmentée est certes moins immersive que la réalité virtuelle, mais peut être encore plus perturbante pour le cerveau. Le virtuel se superpose au réel et crée une confusion à l’échelle du subconscient.
Actuellement, Jayne Gackenbach envisage d’ailleurs de mener une nouvelle étude pour analyser les effets de ce jeu vidéo populaire sur la conscience humaine. Elle estime que la réalité augmentée est promise à un futur révolutionnaire. La psychologue s’interroge toutefois sur les conséquences, à long terme, d’une telle altération des perceptions.

A voir aussi

VRrOOm Wechat