Les équipements 360°

Category: 
Les équipements 360°
26 Septembre, 2016
Qu'il s'agisse de photos ou de vidéos, l'image se conjugue plus que jamais à 360 degrés grâce à de nouvelles caméras 4K. Petit tour d'horizon des équipements les plus performants du marché.

Depuis quelques mois, les action cams « traditionnelles » avec leur capture d’image à 180° subissent la concurrence de nouveaux dispositifs également capables de filmer à 360°. Des systèmes qui permettent de proposer des angles de vision et des points de vue inédits et qui répondent aux demandes du marché de la réalité virtuelle.
Si, jusque-là, les résolutions Full HD rendaient très délicate la réalisation de vidéos 360° dignes de ce nom, le passage à la 4K a permis de générer des images plus précises et détaillées mais loin d'être encore parfaites. Et, reconnaissons-le, il reste encore peu conseillé de zoomer sur ces vidéos. La résolution 8K réglera peut-être cet écueil.

Techniquement parlant, toutes ne sont cependant pas de vraies caméras filmant en 360° sphérique. Certaines, dotée d’une seule lentille, ne couvrent qu’une zone de 360° x 240°. Elles disposent soit d’une mémoire interne soit d’un emplacement pour carte micro SD. Le prix de ces caméras oscille entre 300 et 500 euros.
A noter que toutes disposent d'un pas de vis pour une utilisation sur trépied ou avec les kits de fixation de style action cams.

Chaque caméra est fournie avec un logiciel de traitement d’image et d’encodage pour que les vidéos soient reconnues par Facebook et YouTube comme étant des fichiers 360°. Des applications pour iOS, Android et plus rarement Windows sont également prévues, notamment pour le contrôle à distance et le transfert des fichiers.

SAMSUNG GEAR 360 : L'ÉCOSYSTÈME (PRESQUE) PARFAIT

Testée au travers de son propre écosystème, la Gear 360 nous a épatés. Connectée au Samsung Galaxy S7 Edge et à son casque Gear VR, cette caméra compacte toute mignonne nous a offert une immersion aussi simple à mettre en place que bluffante dans son rendu. L'interopérabilité entre les trois devices de la marque offre une expérience utilisateur incomparable et laisse entrevoir des possibilités dans de nombreux domaines. La qualité d'image est l'une des meilleures constatées dans notre comparatif (3840 x 1920), qu'il s'agisse de la vidéo ou de la photo. L'environnement sonore est bien rendu et les jonctions des deux images assez bien maîtrisées.
Gros écueil néanmoins : cet écosystème, aussi bien étudié soit-il, restreint l'utilisation de la caméra à la seule utilisation des Galaxy S6 et S7. Il n'en reste pas moins qu'il s'agit du meilleur produit du marché à l'heure où nous écrivons ces quelques lignes.

RICOH THETA S : LUDIQUE, ERGONOMIQUE MAIS PERFECTIBLE

Première caméra 360 passée dans nos mains, la Ricoh Theta S se révèle d'une facilité d'utilisation déconcertante. Contrairement à la plupart des caméras 360 aux formes arrondies, son aspect allongé lui confère une prise en main agréable et aisée. Dotée de deux lentilles hémisphériques à 180°, elle reconstitue directement une photo ou vidéo à 360° en fusionnant les deux images obtenues pour proposer un rendu sphérique réellement efficace. On notera quelques différences de contraste à la jonction des deux fichiers mais rien de rédhibitoire Le son a tendance à saturer assez rapidement dans les environnements bruyants. En revanche, la qualité d'image en vidéo reste très perfectible puisque la Ricoh se contente d'une 1920 x 1080. Une résolution en deçà de celle de ses concurrentes, toutes passées à la 4K depuis. Autant dire que l'on attend avec impatience une version 4K chez Ricoh.

AVESTA 360FLY : LA 4K CHANGE TOUT

Première chose à savoir : la 360Fly n'est pas un modèle "Full 360". Sa lentille unique réduit son champ de vision (360° x 240°). Vous ne verrez donc jamais ce qui ce situe sous le pied de la caméra. Si le premier modèle passé dans nos mains nous avait passablement déçu (qualité d'image trop en retrait par rapport aux autres modèles du marché, connexion Bluetooth et Wi-Fi laborieuse...), la version 4K de la 360Fly d'Avesta a complètement changé la donne. Résolution flatteuse (2880 x 2880) offrant de belles images détaillées, propriétés d'étanchéité, robustesse du produit, application bien pensée, socle aimanté pour la connexion au PC... On regrette tout de même la piètre ergonomie du bouton principal, trop dur au toucher, rendant sa préhension malhabile. Mais c'est un moindre mal.

KODAK SP 360 4K : UN ÉTALONNAGE AGAÇANT

Comme pour la 360Fly, la Kodak PixPro SP 360 4K ne filme pas de manière entièrement sphérique (360° x 235°). Pour pallier cet écueil, nous avons donc utilisé deux caméras réunies dos-à-dos sur une perche prévue à cet effet grâce au dual pack (1000 euros). Charge à vous, ensuite, de sortir les cartes micro SD de deux caméras, de regrouper et copier les bons fichiers et de procéder au leur montage via un logiciel fourni. Premier constat : l'ergonomie globale s'en trouve lésée puisqu'il faut dévisser les caméras et les brancher sur votre PC (ou retirer les cartes) pour transférer les fichiers. Une entreprise malaisée et une perte de temps agaçante. Mais ce n'est pas ici que le bât blesse le plus : cette solution impose également de devoir étalonner vos fichiers pour assurer une jonction qui ne sera jamais parfaite. Décevant alors que la qualité d'image est l'un des meilleures de notre test.

GIROPTIC : UNE TRIPLE OPTIQUE AUSSI PROMETTEUSE QUE DÉCEVANTE

La pieuvre française Giroptic a la particularité d'intégrer non pas une, ni deux mais trois lentilles (de 185°) pour reconstituer une image à 360°(enfin pas tout à fait puisqu'une pastille "Giroptic" apparaîtra sous vos fichiers, la vidéo filmant dans un mode 360° x 300°). Une triple optique aussi prometteuse que décevante. Assurant une prise de vue en 2K (2048 x 1024), la caméra (étanche IPX8) s'est révélée sujette au flare. Comme pour la Ricoh Theta S, la qualité vidéo n'arrive jamais à la hauteur de ce qu'elle propose en mode photo.

LG 360 CAM : ÊTRE BON MARCHÉ NE SUFFIT PAS

Assez similaire sur la forme à la Ricoh Theta, la LG 360 cam a sur le papier de nombreux atouts pour s'imposer sur le marché. Bonne ergonomie, tant sur le produit qu'au niveau de l'application, munie d'une protection coulissante rigide, interfacée via son application avec le G5 et le casque VR de la marque, un prix défiant toute concurrence (entre 150 et 200 euros en fouillant un peu sur le net)... Oui mais voilà, une fois sorti de la lecture sur l'écran du LG G5, la qualité d'image n'est pas la hauteur, notamment en vidéo, terrain sur lequel on attend évidemment beaucoup de ces caméras.

A voir aussi

VRrOOm Wechat